Valorisation des atouts

Délectations dioises de fines bulles...

La vie en Rosé...

Suite à la publication du 26 novembre 2016 par l’arrêté ministériel au Journal Officiel, la clairette rosée est désormais commercialisée, c'est après de nombreuses recherches, de dégustations et d’expérimentations que le collectif a dessiné les contours de cette nouvelle appellation.
A l'évidence, il en résulte un assemblage équilibré, composé à majorité de muscat, de clairette et un minimum de 5 % de cépages rouges (gamay, muscat rouge).
Notons, la puissance aromatique du muscat à petits grains qui s’associe avec des notes de fruits rouges et ajoute un côté plus délicat à cette version rosée. Servie bien fraîche, elle peut accompagner un apéritif, un dessert sucré ou pour le plaisir d’une dégustation amicale ou intime..
Très réussi, ce nouveau concept est une reconnaissance pour les vignerons de la vallée du Diois, leur permettant de surfer sur le succès des bulles colorées. Une campagne de plantation devrait permettre d’augmenter les quantités disponibles dans les prochaines années.
Élégante et subtile, cette clairette novatrice et plus pimpante, prête à séduire les plus fins et délicats gourmets.

http://www.selection-jaillance.com
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.
A consommer avec modération.



 

 

 

HOMMAGE ARTISTIQUE AU FACTEUR CHEVAL

Quand Ferdinand CHEVAL revit par "anamorphose" (1).

C’est juste incroyable, un vrai régal...C'est à partir d'objets hétéroclites disposés avec précisions par l'artiste Bernard PRAS, que dans un angle de vue bien précis nous découvrons ci-dessous le visage de Ferdinand CHEVAL

Résultat final

 

Bernard Pras étant invité à exposer ses oeuvres à Hauterives au palais idéal d'Hauterives, se reconnaissait dans le patrimoine laissé par Ferdinand Cheval, cet autodidacte qui a construit un palais de rêves dans son potager.
Le Palais idéal du facteur Cheval, à Hauterives dans la Drôme, est devenu une référence mondiale de l’art brut. C'est le travail d’un seul homme.
Tous deux, recueillent des objets propres à leur quotidien. Objets auxquels ils redonnent vie dans un monde qui appartient à leur imaginaire. Ainsi, Ferdinand Cheval a accumulé les cailloux trouvés le long de ses tournées de facteur rural. Cailloux qu’il transforme en gueule de gargouille, costume de géant, génie qui éclaire le monde, temple hindou, éléphant, caïman ou fée de l’orient.
Bernard Pras s’entiche lui de vélos, coquillages, poupées, mickeys, trains, pinceaux ou scoubidous… De ces accumulations, il crée d’invraisemblables portraits par "anamorphose" (1).
Tous deux se sont confrontés à un objet qui a déclenché un rêve. Celui du facteur Cheval a pris la forme d’une pierre singulière sur laquelle il a buté, dite « pierre d’achoppement » elle a réveillé aussitôt un rêve enfoui. Celui de Bernard Pras vient d’un sac de jouets en plastique déposé un jour chez lui, dont il s’est demandé ce qu’il allait bien en faire.

Biographie de l’artiste
Bernard Pras est né en 1952, il est le fils de Jacques Pras, coureur cycliste de Jarnac, dans les années 40 et 50. Elevé en partie par sa grand-mère qui tenait une épicerie et qui l’initiera à l’art, il fait des études courtes de mécanique, qu’il abandonne rapidement pour s’inscrire aux Beaux -Arts de Poitiers puis de Toulouse. Diplômé en 1974 des Beaux -Arts de Toulouse, Bernard Pras devient maitre auxiliaire des différents collèges avant de démissionner de l’éducation nationale. Son activité artistique s’oriente alors vers la gravure chez Claude Manesse.
A la fin des plusieurs années de doute et de recherche sur la forme, il commence à trouver sa propre voix artistique en mettant au point le principe de l’aquagravure, puis en 1994, en réalisant des installations et assemblages d’objets hétéroclites à la manière d’Arcimboldo, dont la composition globale ne prend réellement forme pour le spectateur que par le truchement de la photographie qui recrée l’image plane voulue par l’artiste. La première exposition d’importance a lieu en 1998. Ce principe "d’anamorphose"(1) est depuis le fil conducteur de l’artiste.
Il vit et travaille près de Paris à Montreuil.

Pour voir la vidéo, cliquez sur le lien ci-dessous:

https://www.youtube.com/watch?v=LeQEebcNvrU

(1) l'anamorphose: c'est une image volontairement déformée. Mais lorsqu'on la regarde sous un angle particulier, depuis un angle de vue précis ou à l'aide d'un miroir, on peut voir cette image dans sa totalité.


L'oeuvre du facteur Cheval

 

Un beaumontois au rallye historique du Monte-Carlo 2015

Daniel Dumond, un passionné de rallye automobile, toujours dans la course...

Depuis 1971, parallèlement à son activité professionnelle qui a évolué par la création d’un garage Renault à Valence dès 1975, Daniel Dumond a brillamment mené une carrière de pilote, en commençant par des rallyes régionaux où il obtenait de probants résultats.
En 1980 il s’attaque avec passion aux rallyes internationaux, au volant d’un R5 Alpine dans un team qui compte dans son rang un certain Jean-Louis Trintignant.
Fort de se
s résultats c’est en 1982, qu’il s’engage au rallye de Monte-Carlo avec son copilote Patrice Lamotte qui partage sa passion ; il fait un excellent parcours en se classant 1er des pilotes de Renault R5 Alpine.
L’année suivante, il réalise sa meilleure saison au volant d’une Renault 5 turbo, acquise fin 1982. Il termine en 29ème position du scratch et se classe 1er des R5 privées et gagne le challenge Renault. Il continue jusqu’aux saisons 1984/1985, puis arrête la compétition en raison de la modification du règlement qui affecte fortem
ent ce type de voitures.
Toutefois Daniel et Patrice, toujours en équipe, vont rester dans le milieu du sport automobile en assurant pendant 6 ans, au volant d’une voiture « Usine Renault », le rôle « d’ouvreur officiel » lors des spéciales du Monte-Carlo, pour le compte de l’Automobile Club de Monaco.
La flamme étant intacte, c’est en 2012 que l’équipage Daniel Dumond - Patrice Lamotte décide de reprendre le challenge pour participer  au rallye Monte-Carlo « historique », réservé aux véhicules ayant
participé à un Monte-Carlo entre 1955 et 1980.
Cette épreuve qui emprunte des routes ouvertes à la circulation, contraint les concurrents à respecter le code de la route et une certaine vitesse moyenne (contrôle GPS instantané).

Cette année 2015, Daniel et Patrice étaient bien présents dans cette épreuve, qui réclame ténacité et virtuosité, les conditions météorologiques avec d’importantes chutes de neige notamment dans le Vercors et l’Ardèche, rendaient le spectacle plus attrayant et demandaient pour les concurrents plus d’attention, de concentration, de dextérité et une parfaite maitrise de pilotage.
Voici un bel exemple de l’accomplissement d’une fidèle et intacte ferveur, riche de sensations et de fortes émotions pour Daniel notre sympathique et dynamique retraité beaumontois, à qui nous souhaitons de satisfaire encore longtemps cette passion tout en faisant vibrer un public toujours présent et enthousiaste au bord des routes et des circuits.


 

 

Information culturelle

UN PREMIER PAS CINEMATOGRAPHIQUE POUR LA BEAUMONTOISE SOPHIE DUMESNY.

Dans le cadre du concours ouvert à tous, de Nikon Film Festival, Sophie Dumesny de Beaumont-lès-Valence a fait le choix de participer à ce challenge de court-métrage en présentant un film "je suis un premier pas". C’est avec un camarade de classe Théo Belnou originaire de la Sarthe qu’ils ont décidé de tourner ce film.

Au terme de la compétition des 578 films sélectionnés, le film de l'équipe gagnante sera projeté dans les salles de cinéma et sur Canal Plus.

Sophie Dumesny à 18 ans, après avoir fait ses études primaires à Beaumont-lès-Valence elle a passé son bac à Valence au collège Saint-Victor, elle prépare un BTS audiovisuel au lycée Jean Rostang à Roubaix.

Gageons que ce court métrage «Je suis un premier pas » sera suivi de nombreux autres grands pas de succès pour Sophie Dumesny.

Ouvrir le site ci-dessous pour la soutenir dans cette compétition:http://www.festivalnikon.fr/video/2014/431
Date limite des votes :11 février 2015

Quelques scènes du tournage

 

Information culturelle

NOUVEAU FILM POUR LE BEAUMONTOIS ÉRIC BOISSET

Qui est Éric Boisset ?

Éric Boisset est né en 1965 à Valence. Il a passé une grande partie de sa jeunesse à Beaumont-lès-Valence où habitent ses sympathiques parents.
Éric Boisset a écrit une dizaine de romans qui naviguent la plupart du temps entre fantastique et science-fiction. Parmi ses écrits figurent la Trilogie d'Arkandias dans laquelle deux jeunes garçons s'essayent à la sorcellerie et la Trilogie des Charmettes où ce sont quatre petites sorcières qui utilisent la magie pour parvenir à leurs fins. Cette série publiée en 1997 chez Magnard a obtenu plusieurs prix littéraires de la jeunesse.

Invités d’honneur pour le Téléthon en 2012:
C’est à l’initiative de la Médiathèque et du Comité du Jumelage qu’Éric Boisset auteur du roman « Nicostratos le Pélican » et Olivier Horlait, le réalisateur du film éponyme de l’œuvre littéraire, ont été invités à Beaumont-lès-Valence, pour présenter le roman et le film.
C’est le samedi 8 décembre 2012, dans le cadre du Téléthon, qu’une nombreuse assistance est venue découvrir ou redécouvrir la projection du film « Nicostratos le Pélican ».
Après des commentaires techniques et littéraires de nos deux invités d’honneur, suivi d’un riche débat, le public a pu apprécier un film plein de fraîcheur, de couleurs, de tendresse, d’émotion, d’amour avec de douces mélodies grecques, envoûtantes et séduisantes, un vrai régal ! La soirée, d’un attrait culturel local et inédit, s’inscrivait dans le cadre d’une noble cause ou nos deux invités étaient les parrains de notre participation au profit exclusif de l’A.F.M.

                                                                        Eric Boisset et OLivier Horlait à Beaumont-lès-Valence le 8 décembre 2012
Le film "Grimoire d'Arkandias" sera prochainement à l'affiche :
L'avant première a eu lieu le dimanche 12 octobre 2014, au cinéma le Pathé à Valence (Drôme).
C’est inspiré du roman « Grimoire d’Arkandias » d’Éric Boisset, ce film est a été tourné par le réalisateur Alexandre Castagnetti qui a produit le film « Amours et turbulences », avec les acteurs Ludivine Sagnier et Nicolas Devos depuis 2013.
Le film « Grimoire d’Arkandias », mêlant fantastique et policier est interprété par Christian Clavier, Anémone et Isabelle Nanty.

Ci-dessous article de presse relatant l'événement.

Présentation du film.

Dans le village de Ronenval, tout semble normal. Trop normal pour Théo qui ne rêve que d’une chose : échapper à son destin de boloss. Un jour, il déniche à la bibliothèque un livre de magie qui contient les secrets de fabrication d’une bague d’invisibilité. Avec l’aide de ses meilleurs amis Bonnav et Laura, il décide de fabriquer cette bague. Surprise : Théo disparaît pour de bon ! Victime de trois sorcières, il reste bloqué dans l’invisibilité...Il se lance alors dans une course effrénée contre le temps. Arkandias, un étrange individu toujours à leurs trousses, est peut être le seul à pouvoir les aider.

Alexandre Castagnetti  (réalisateur) Eric Boisset  (auteur) Christian Clavier et Isabelle Nanty (acteurs), manque la photo d'Anémone..

 

Information économique

Une société drômoise s'est distinguée pour le Tour de France 2014
La société Corima de Loriol, dans la roue de Vincenzo Nibali (équipe Astana, Italie), vainqueur du tour de France 2014.

Pour la 101ème édition du tour de France, c’est avec panache que Vincenzo Nibali (Italien) a remporté cette prestigieuse épreuve. C’est à force de préparation intensive et volontariste qu’il s’est imposé en leader et patron sur cette grande boucle, avec humilité, discrétion et forte motivation.
Il a inscrit sa légende par son immense talent.
Ce vainqueur incarne le champion de son temps, capable de faire retentir dignement l’hymne italien dans un Tour passionné à dimension humaine.
Deux français Jean-Christophe Péraud et Thibaud Pinot ont réussi un coup de maître en se hissant sur le podium d’arrivée dans la capitale. Voici bien là l’espoir et le rêve, qui permet d’envisager un avenir prometteur de succès tricolores. Nous l’espérons, par le comportement exemplaire des coureurs engagés, en conformité avec les règles d’éthique.

Podium d'arrivée sur les champs Elysées

Ce spectacle de liesse et de fête qu’est le Tour de France, se déroule dans un superbe décor apprécié pour sa richesse, sa beauté, sa grande diversité de paysages, ainsi que par son héritage historique encore préservé. Pour cet événement qui fait partie de notre patrimoine, le succès populaire ne se dément pas au fil des années.
Dans la Drôme une entreprise surveillait de près cette grande boucle, notamment l’équipe Astana pour laquelle elle fournit les roues de vélo, il s’agit de la société Corima située à Loriol dans la Drôme, à 20km au sud de Valence.
Le matériel fabriqué par cette société est en composite carbone, il bénéficie d’une référence technologique unique et des caractéristiques techniques exceptionnelles. Après des années de recherche et de travail, le résultat se traduit par un produit unique et remarqué, tant au niveau poids (500 g contre 850 g pour une roue traditionnelle), que de rigidité, de fiabilité, d’inertie en rotation et d’aérodynamisme.
La haute performance de ce produit spécialisé constitue une vitrine remarquable pour cette entreprise locale drômoise qui était partenaire de l’équipe Astana, mise en lumière par son leader Vincenzo Nibali.

Entreprise Corima :
Corima S.A. est depuis plus de 20 ans un leader dans la conception et la fabrication de pièces composites à hautes performances. A partir de 1988 Corima S.A. applique ses compétences aux roues et cadres de vélo. Les apports de Corima vont entrainer une véritable révolution dans les matériels de toutes les disciplines du vélo. Dans un marché très compétitif c’est l’innovation et la qualité des produits Corima qui bâtissent la réputation mondiale de la marque. Corima S.A. assure la conception, la fabrication, le contrôle et le service après-vente dans son unique site Français de Loriol sur Drôme.
De l’Italie à la Chine, elle vend ses roues dans 72 pays grâce à un réseau de plus de 50 distributeurs et une présence régulière aux trois grands salons mondiaux du vélo à Taipei (Taïwan), Las Vegas (États-Unis) et Friedrichshafen (Allemagne). Cette visibilité et ce sponsoring d’équipes et de courses comme la “Corima Drôme Provençale” sont importants dans la mesure où ils servent de moteurs aux ventes de la société qui n’a pas de réseau commercial en France

CORIMA EN BREF
Activité : fabrication de roues de vélo et cadres en carbone
Création : 1973
Implantation : Loriol-sur-Drôme (France)
Chiffre d’affaires : 3.3 M€, dont 76 % à l’exportation
Effectifs : 21 salariés

In Drôme, con società Corima, nella ruota di Vincenzo Nibali, squadra Astana (Italia), vincitore del giro di Francia 2014.

Per la 101 edizione del giro di Francia, è con la grinta che Vincenzo Nibali (italiano) ha ottenuto questa prestigiosa prova. A forza di una preparazione intensiva e volontarista si è imporso in leader e padrone su questo grande giro, ma con umiltà, discrezione e forte motivazione.
Ha inscritto la sua leggenda per il suo immenso talento. Questo vincitore incarna il campione del suo tempo, capace di fare squillare dignitosamente l'inno Italiano un giro appassionato a dimensione umana.
Due francesi Jean-Christophe Péraud e Thibaud Pinot hanno riuscito un colpo di maestro che li fanno salire sul podio di arrivo nella capitale Francese. Ecco la speranza ed il sogno che permettono di considerare un avvenire promettente di successo tricolore. Lo speriamo per il comportamento esemplare dei corridori impegnati, in conformità con le regole di etica.
Questo spettacolo di festa Francese si svolge in un splendido scenario apprezzato dalla ricchezza, la belezza e la grande diversità dei paesaggi, così come per la sua eredità storica ancora preservata. Per questo avvenimmento che fa parte del nostro patrimonio, il successo popolare non si smentisce col passare degli anni.
Nella Drôme un'impresa sorvegliava da vicino questo grande giro, particolarmente la squadra Astana per la quale fornisce le ruote di bici, è la società Corima situata a Loriol su Drôme, a 20 kilometri di Valence.
Il materiale fabbricato da questa società è costituito in composito carbonio, beneficia di un riferimento tecnologico unico, delle caratteristiche tecniche eccezionali. Dopo gli anni di ricerca e di lavoro, il risultato si manifesta in un prodotto unico e notato, tanto al livello peso, (500 g contro 850 g per una ruota tradizionale), che di rigidità, di affidabilità, di inerzia in rotazione e di aérodinamico.
L'alta prestazione di questo prodotto specializzato costituisce una vetrina notevole per questa impresa locale Drômoise cha era « partner » della squadra Astana, messa in valore da il suo leader Vincenzo Nibali.

Intrapresa Corima :
Corima S.A. è da più di 20 anni un leader nella concezione e la fabbricazione dei compositi ad alte prestazioni. Da 1988, Corima S.A. applica le sue competenze per le ruote e le cornici di bici. Con gli apporti di Corima sarà una vera rivoluzione nei materiali di tutte le discipline della bici. In un mercato molto competitivo sono l'innovazione e la qualità dei prodotti Corima che costruiscono la reputazione mondiale della marca. Corima S.A. assicura la concezione, la fabbricazione, il controllo ed il servizio in garanzia nel suo unico sito Francese di Loriol su Drôme.
Dal' Italia alla Cina, vende le sue ruote in 72 paesi, grazie ad una rete di più di 50 distributori ed una presenza regolare ai tre grandi saloni mondiale della bici a Taipei (Taiwan), Las Vegas (Stati Uniti), e Friedrichshafen (Germania). Questa visibilità e questo sponsoring di squadre e di corse come la "Corima Drôme Provençale" sono importanti nella misura in cui servono di motori alle vendite della società che non ha rete commerciale in Francia.

 

Syndiquer le contenu